La Sophrologie Caycedienne avec Elodie Bock

Qu’est-ce que la sophrologie ?

La sophrologie Caycedienne est la sophrologie dans sa forme authentique et avec sa méthodologie originale. Elle a été créée en milieu hospitalier, puis développée dès 1960 par son fondateur, le Dr Alfonso Caycedo, médecin psychiatre. La sophrologie est une méthode  qui aide à trouver son soi dans un monde de technologie et de science dans lequel il est facile de se perdre.

A qui s’adresse-t-elle ?

De la crèche aux maisons de retraite, en passant par tous les âges de la vie, la sophrologie s’adresse à tout le monde !

Quels en sont les bienfaits ?

  • Apprendre à s’écouter, à se faire confiance et à mieux gérer les émotions non-porteuses pour nous (tel le stress)
  • Dévoiler une attitude et des valeurs bénéfiques pour nous au quotidien, dans le champ professionnel et personnel.
  • Apprendre à quitter un monde de représentation pour mieux vivre le présent ici et maintenant sans jugement ni apriori
  • Enfin, la sophrologie permet la découverte et la conquête de ses capacités

Comment se déroule une séance ?

Tout d’abord, veillez à ce que le professionnel que vous choisissez soit diplômé d’une école de sophrologie Caycédienne.

La séance peut se faire seul ou en groupe, en intérieur comme en pleine nature. Dans un premier temps il est préférable de choisir un lieu calme favorisant la concentration.

La sophrologie mène à la découverte de la vie en soi, c’est pourquoi on nomme une séance – une vivance – pour mieux  exprimer la vie et le mouvement en soi.

Une vivance peut aller d’une dizaine de minutes à plusieurs heures. Pour les débutants, il faudra compter 1h (présentation, explication + vivance).

Prenons l’exemple d’une séance individuelle entre le sophrologue et le « sophronisant » :

1) Le « sentiment de situation » : premier échange pendant lequel votre sophrologue va vous amener à exprimer ce que vous ressentez ici et maintenant.

2) Explication du déroulement de la vivance. La première séance de sophrologie permet d’expliquer les fondamentaux de la sophrologie et ses techniques.

3) Vient ensuite le temps de l’installation. Le sophronisant se place dans une position déterminée par le sophrologue, en fonction du niveau de séance et du sentiment de situation.

4) La vivance commence, debout le regard à l’horizontal sous les paupières closes. On parcourt son corps de l’intérieur, au rythme des mots du sophrologue, qui vit la séance avec nous. On apprend à se recentrer sur soi en se coupant des jugements, des aprioris et du monde externe. C’est le cœur de la séance.

5) La phénodescription : pour finir, le sophrologue nous propose un temps, pendant lequel on revient sur la séance. C’est le moment de repenser à ce que l’on vient de vivre et de choisir des mots à mettre sur ses ressentis: c’est ce que l’on appelle la phénodescription.  On a ensuite le choix de garder ça pour nous ou d’échanger avec son sophrologue.

Pour conclure…

Il est difficile d’exprimer de façon explicite ce qu’est une séance de sophrologie, ce qu’on y ressent et ce que ça transforme en nous. En réalité, le meilleur moyen de le découvrir c’est de tenter l’expérience…

La sophrologie ne s’explique pas, elle se vit !

 

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur Elodie, je vous laisse découvrir l’étendue de son savoir-faire dans le monde du bien-être via  son site internet, en cliquant directement sur la photo !

PS : Si vous avez aimé cet article, pensez à le liker en cliquant sur le petit cœur en bas à droite de la page. Merci!

Claire Nepoux

Diététicienne Nutritionniste
Antibes Juan les Pins