L’effet Yo-Yo, reflet d’un mal profond

La plupart des régimes ont comme erreur principale de nier nos habitudes alimentaires et contraintes, mais aussi d’oublier l’éducation alimentaire. Or, c’est l’outil indispensable pour corriger d’une façon durable le contenu de notre assiette et ne pas regrossir sitôt le régime arrêté. Cependant, même lorsqu’une éducation alimentaire est réalisée par une diététicienne, certaines personnes reprennent du poids – c’est l’effet Yo-Yo. Pourquoi ?

Parce que l’être humain est un tout, et on ne peut ignorer que notre façon de manger reflète des schémas de pensées et de comportements très profonds.  Mincir et le rester implique de prendre en considération des éléments qui débordent largement du domaine de la nutrition.

Aliments interdits = Aliments chéris

Les régimes restrictifs sont tous basés sur la privation et la punition. Efficaces au début de l’amaigrissement, ils deviennent très vite dangereux. En effet, après une mauvaise journée ou une dispute,  la tension interne monte. Et si le schéma psychologique poussant à se jeter sur la nourriture comme dans les bras d’une mère pour y trouver du réconfort est ancré en nous … la frustration et le manque atteignent leur paroxysme, le barrage craque et c’est l’orgie alimentaire.
L’image personnelle est la première touchée car l’échec du contrôle renforce la culpabilité d’être « gros », mal aimé et incapable de gérer ses pulsions.

La conséquence ? L’abandon du régime ou le renforcement des stratégies anti-craquage. Ces dernières amplifieront l’obsession alimentaire et de nouvelles pertes de contrôle sont à prévoir …

Adopter un mode alimentaire strict mais surtout nier les raisons qui nous poussent à manger, c’est entrer dans le cercle vicieux de l’hypercontrôle. Il se traduit sur la balance par la perte puis la reprise de poids (l’effet Yo-Yo) et une dévalorisation de soi, toujours plus difficile à assumer. A ceci s’ajoute le phénomène de résistance du corps, qui apprend à se défendre face à  l’amaigrissement.

Perte de poids ou perte d’identité ?

Maigrir, devenir mince, être « comme les autres » implique le risque de perdre les marques d’attention de son entourage. Il va falloir assumer sa vraie personnalité, ne plus se cacher derrière l’image du « gentil gros jovial » par exemple. Les kilos sont souvent un mur de défense bien plus important que l’on croit, et quand il disparait on peut alors se retrouver bien désarmé face à des amis, une famille, des collègues qui ne vous reconnaissent plus.

C’est pourquoi un régime seul est voué à l’échec, les changements nutritionnels doivent impérativement se faire en même temps qu’un travail sur soi avec la plus grande bienveillance possible.

Comment maigrir en évitant l’effet Yo-Yo?

Il faut tout d’abord se faire accompagner dans cette démarche par une diététicienne mais aussi, si le besoin s’en fait sentir, par un psychologue.

Il faut ensuite se poser les bonnes questions « Pourquoi est-ce que je mange ? » « L’image que je donne de moi aux autres reflète-t-elle vraiment qui je suis ? » « Suis-je prêt à me remettre en question ? » etc… Et tenter de trouver les réponses. C’est là la clef d’un changement de corps et de vie.

Tant que vous penserez que la solution pour perdre du poids est extérieure à vous, vous resterez dans le contrôle, la restriction d’aliment jugés «grossissants » et vous finirez par craquer encore et toujours pour les mêmes raisons. Maigrir est un acte d’affirmation de soi, c’est comprendre que la solution au surpoids est intérieure à soi-même, que les clefs sont la connaissance de soi et la confiance en soi-même.

Mon rôle en tant que diététicienne-nutritionniste est de vous aider à trouver un équilibre alimentaire, vous rassurer et surtout dédramatiser les « écarts » pour qu’ils n’aboutissent plus au renforcement de l’autodénigrement. Nous avons tous besoin de nous faire plaisir, la nourriture est aussi un symbole de partage et d’amour, il est triste de l’oublier. Cessez de vous juger incapable, cessez de vous torturer à coup de privations ou frustrations et donnez une place à votre corps, vos besoins et vos envies.

Dans ces conditions de changement global, une perte de poids durable et respectueuse de votre bien-être est possible.

Ps : Si vous avez aimé l’article, pensez à le liker en cliquant sur le petit cœur en bas à droite de l’article ! Merci 🙂

Claire Nepoux

Diététicienne Nutritionniste

Antibes Juan les Pins